Les Dominicains de Bordeaux Laudare, Benedicere, Praedicare

Dimanche des Rameaux
Monition avant la lecture de la Passion
 
Les actes du Verbe sont des verbes. Ce que le Verbe Incarné, le Christ, fait nous dit Dieu.
La patience du Verbe, que nous dit-elle ? Elle dit la détermination absolue qu'a Dieu de nous aimer. Aimer par-delà tout, aimer en tout, dans la déréliction, dans les railleries, dans la mort. En chacune de nos respirations, aussi sombres et douloureuses soient-elles, Dieu nous aime. Rien en nous, rien en ce monde ne peut briser la patience de son amour.
L'humilité du Christ, que nous-dit elle ? Elle nous dit que pour Dieu vivre, c'est se donner. Sans réserve, sans arrière-pensée, dans la vie intime de la Trinité, le Père, la Fils, l'Esprit vivent en se donnant. Lorsque ce rayonnement du don pénètre notre monde, si tordu par le péché, si défiguré par le repli sur soi, il devient l'humilité. Préférer notre bien au sien. Désirer notre salut plus que l'affirmation de soi. Sa gloire, c'est aimer le Père. Sa gloire, c'est nous voir sauvés. Sa gloire, c'est prendre la toute dernière place. Il renverse notre pauvre ordre des choses : pour se trouver, il faut accepter de se perdre. Pour régner, il faut se donner sans réserve.
Le silence de Jésus, que nous dit-il ? Devant Pilate, devant Hérode, devant les moqueries et les insultes, le Verbe se tait. Ce silence nous dit notre aveuglement. Il nous enveloppe, nous apaise, nous invite à nous taire, à suspendre le flot de nos paroles et de nos sentiments pour demeurer auprès de lui.
La souffrance de sa Passion, que nous dit-elle ? Que nous sommes faits pour la vie. Que Dieu nous veut pour lui. Dans ce désir, il assume notre souffrance et notre mort qui semblaient dire notre rupture avec Dieu, et il en fait sa pâque, son passage qui peut nous mener à lui si seulement nous acceptons de nous attacher à la Croix du Christ. Dans la nuit la plus obscure, il n'y a pas pour nous d'autre planche de salut que cette Croix. Tenons-la de toute nos pauvres forces.
Les gestes mêmes du Verbes sont des verbes. Écoutons-les, il a quelque chose à nous dire.

fr. Pavel Syssoev, op


Connexion | Plan du site | ©2013 Dominicains de Bordeaux