Les Dominicains de Bordeaux Laudare, Benedicere, Praedicare

La Paix, l'Esprit et l'Église

 

 

 

 

Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix : " Shalom ! " Mais dans cet Evangile il n'y a pas seulement la paix, il est aussi question de l'Esprit. Enfin, ce sont les Apôtres les destinataires de cette paix et de l'Esprit. La paix, l'Esprit et l'Église.Je vous donne ma paix : " Shalom ! ". " Shalom " est un mot hébreu dont la racine indique le fait d'être intact, complet ; en harmonie avec la création, avec lui-même, avec Dieu. " Shalom " désigne aussi l'état de concorde dans la vie fraternelle. " Shalom " : un souhait -encore courant en hébreu-qui dans la bouche du Christ devient pleinement réalité.C'est lui le Prince de la paix (Is. 9, 5) qui fait la paix dans une barque secouée par les remous des vagues et par la tempête ; qui, sachant que son heure était venue, et prêt à donner librement sa vie et sa paix par le sang de la croix, donne sa paix au cours de la dernière Cène. Paix qui ne passera pas. Car il ne s'agit plus aujourd'hui, pour nous, de la paix inquiète du samedi saint, celle du lion qui dort (comme dit saint Ephrem), mais de la paix du dimanche matin, à la clarté de l'aurore, à la lumière de la Pâque. Paix de la restauration de l'homme, de l'accomplissement de la création, de l'harmonie enfin rétablie par Dieu lui-même, de la relation parfaite entre l'homme et Dieu, scellée par le sang du Christ. : Dieu a jugé bon qu'habite en lui toute plénitude et que tout, par le Christ, lui soit enfin réconcilié, faisant la paix par le sang de sa Croix, la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel (Col 1, 20).Paix du nouveau jardin et du dialogue nouveau entre le jardinier et la pécheresse, entre Dieu et l'humanité, entre le créateur et la créature sur laquelle il souffle son haleine de vie. Le don de la paix et le don de l'Esprit vont ainsi ensemble :- La paix soit avec vous / recevez mon Esprit : Esprit qui nous conduit vers le Père, Esprit que le Père enverra en mon nom :il vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit : Esprit qui est lumière qui éclaire et qui fait souvenir, feu qui embrasse les disciples d'Emmaüs, qui fortifie le coeur pour le lancer dans les arènes du monder sans craindre les assauts de l'ennemi, de satan, du diviseur.La paix soit avec vous, dit le Christ, et il la réalise : il bâtit une maison de paix où l'homme peut à nouveau vivre avec Dieu, une maison où l'homme est réconcilié aussi avec son frère : C'est lui qui est notre paix (…). Par la croix, en sa personne, il a tué la haine...il est venu proclamer la paix à ceux qui étaient loin et à ceux qui étaient proches (Ep 2, 17).- La paix soit avec vous / recevez mon Esprit : l'Esprit de paix habite l'Église et fait de cette église de chair l'église de son Esprit, une assemblée de ressuscités. L'Esprit souffle une vie nouvelle qui fait de nous des Temples nouveaux à la gloire de Dieu le Père. L'Esprit qu'il nous donne façonne déjà la Jérusalem nouvelle, celle dont les murailles reposent sur douze fondations portant les noms des douze Apôtres de l'Agneau.La paix du Christ : terreau fécond, lieu intérieur de l'alliance de Dieu avec chacun de nous, fontaine ecclésial ou germe une paix nouvelle, non pas " faite de main d'homme ", non pas la paix " idole des nations ", mais la paix " icône ", reflet de la douceur et de la sérénité du visage du Sauveur contemplé et gravé dans son Église, dans chaque membre de l'Église. Paix à recevoir comme un présent, comme présence et signe de Dieu parmi nous. Paix à recevoir comme Jean a reçu Marie. Paix mariale de l'Église, qui hérite d'une paix réelle qui n'est pas attitude aseptisée dont le paradigme serait " surtout pas de vagues ", mais sérénité mûre qui ose aborder les problèmes et les réalités en face, comme nous le voyons dans la 1re lecture. Les Apôtres, Pierre à la tête, vont discerner quelle est la volonté de Dieu, où est le bien commun ; ils chercheront à être fidèles à la mission que le Christ leur a donné : le salut de tous les hommes, donné non pas par la Loi ancienne, mais dans la Nouvelle Alliance. L'Arche nouvelle est ouverte à tous les hommes.- La paix soit avec vous / recevez mon Esprit : Souffle léger, sagesse, intelligence, qui consolide, bâtit, enracine, fortifie l'Église. Souffle et rocher, foi et amour. Prière et action (ora et labora) : les Apôtres l'ont compris. Le don de la paix n'est pas un acquis, elle est aussi à implanter et à transmettre. Dans la charité du Christ ils nous ont offert la paix ; et ils sont allés dans la paix du Christ transmettre son amour : ils ont planté, arrosé et affermi l'Église partout dans le monde connu. Et c'est à nous de continuer -chacun dans son état- cette mission, dans la communion trinitaire et ecclésiale.Communion trinitaire, car l'Esprit d'amour et de paix nous conduit vers le Père ; communion ecclésiale, car l'Esprit fait de nous des fils d'une même famille, unie à travers les siècles malgré les séquelles du péché et de la mort : les Apôtres sont morts, oui, mais ils poursuivent leur œuvre d'intercession apostolique dans la gloire, et le même Esprit habite ceux qui les succèdent et tous ceux qui ont reçu l'eau du baptême. L'Esprit du Christ demeure dans l'Église pèlerine ici bas, en chemin vers la gloire, mais déjà transfiguré.Mes frères, mes sœurs, que la paix du Christ soit toujours avec vous.

fr. Jean Ariel Bauza Salinas op


Connexion | Plan du site | ©2013 Dominicains de Bordeaux