Les Dominicains de Bordeaux Laudare, Benedicere, Praedicare

Ceux qui font tomber
Il y a des boulets de la vie morale, de vrais boulets de la vie spirituelle. Non seulement ils traînent, mais ils font tomber les autres. Nous pouvons basculer ou même abîmer ceux que Dieu nous a confier. Non seulement pécher, mais entraîner dans notre chute notre entourage.
La médisance, qu’est-ce que c’est ? Rendre les autres complices de notre bavardage creux qui se complaît dans le mal du prochain. Mais la vraie médisance est rare. Nous péchons bien plus souvent par calomnie – ce que nous répétons n’est pas vrai, n’est pas fondé ou est si inexact que ne peut qu’induire en erreur. On n’a pas vu, mais on en parle. La réputation de l’autre, la marche paisible de la communauté se trouve entravée par ce boulet de la médisance et de la calomnie. Et parfois à force de vivre dans cette ambiance acide de critique, de moquerie, de dénigrement, les personnes mettent des années à retrouver une pureté de regard : sur eux, sur leur proche, sur leur milieu de vie. Malheur à celui par qui les scandales arrivent…
Un autre cas – parmi tant d’autres ! - une indifférence religieuse. Un peu de relativisme, un peu de relâchement, un peu de compromis avec l’esprit du monde, un peu de doute baladé négligemment quand à sa foi pour paraître ouvert. Le résultat : nous abîmons la foi de nos proches. Dès qu’une initiative audacieuse surgit, nous l’étouffons. Dès que l’exigence d’une vie croyante, radicale paraît, nous la contournons. Dès qu’il s’agit de rendre compte de sa foi avec simplicité et humilité, nous nous effaçons. Des vrais boulets qui plombent la foi des autres.
L’adultère : accepter de briser l’union nuptiale pour satisfaire sa passion. Cet homme est marié, cette femme est mariée, nous n’en tenons pas compte. C’est notre sentiment qui nous intéresse. Et les enfants ? Peu importe ! Ils se débrouilleront. De vrais boulets qui entraînent vers le bas.
Ne soyons pas de leur nombre ! Convertissons-nous. Au lieu de tirer vers le bas, cherchons à être relevés par le Seigneur. Je rappelle qu’il y a des permanences de confessions dans cette église : tous les lundis et tous les samedi, 17h30-18h30.

fr. Pavel Syssoev, op


Connexion | Plan du site | ©2013 Dominicains de Bordeaux