Les Dominicains de Bordeaux Laudare, Benedicere, Praedicare

Léger comme la plume,

aiguisé comme la lame, vif comme la flamme

 

- « Sois léger comme la plume, aiguisé comme la lame, vif comme la flamme ! »
- « Mais comment faire pour être tout cela ? » demande le disciple à son vieux maître. « Je suis lourd comme l’enclume, brut comme la pierre, pesant comme la terre. »
- « Aime la Sagesse de Dieu et poursuis-la sans relâche, jour et nuit ! Car en elle est un esprit intelligent et saint, unique et multiple, subtil et rapide ; perçant, net, clair et intact ; ami du bien, vif, irrésistible, bienfaisant, ami des hommes ; ferme, sûr et paisible, tout-puissant et observant tout. »
- « Pourra-t-elle percer mon cœur ? »
- « Il n’est pas de mur qu’elle ne puisse faire tomber, pas de terre qu’elle ne puisse féconder. Elle pénètre tous les esprits, même les plus intelligents, les plus purs, les plus subtils. »
- « Où pourrai-je la trouver ? »
- « Peut-être est-elle à la porte de ton cœur, attendant que tu lui ouvres. Peut-être est-elle déjà assise au fond de ton âme, construisant en toi sa demeure. »
- « À quoi la reconnaîtrai-je ? »
- « Elle est plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations. Comparée à la lumière, elle l’emporte car celle-ci fait place à la nuit mais contre la Sagesse le mal ne prévaut pas. »
- « Quand donc pourrai-je la voir ? »

 

- « Dans quelques instants, la Sagesse du Père descendra du haut des cieux et se fera pour toi Pain de vie. Si tu manges de ce Pain, ton esprit sera léger comme la plume, aiguisé comme la lame, vif comme la flamme car le Fils de Dieu reposera en toi. »

fr. David Perrin, op


Connexion | Plan du site | ©2013 Dominicains de Bordeaux