Préparer un sacrement

Baptême

Petits enfants et enfants

Les parents qui présentent leurs enfants à l’Église et demandent pour eux le baptême s’engagent fermement à vivre cette foi et à y initier leurs enfants par une éducation complète. Une formation est nécessaire, dispensée dans le cadre de la paroisse lors de rencontres en groupes.  Nous vous invitons à prendre contact avec la paroisse de votre domicile.

Jeunes et adultes

Le groupe de catéchèse des adultes propose une préparation d’un ou deux ans à raison d’une rencontre hebdomadaire les lundis soirs hors vacances.

Pour entreprendre ce chemin, decouvrirlafoi@dominicains.com

Les baptêmes sont célébrés au couvent dans la Vigile pascale après 2 rencontres diocésaine avec l’évêque.

Confirmation

A la suite du baptême, avec l’eucharistie,  la confirmation achève et perfectionne toute l’initiation chrétienne. La confirmation des adultes est célébrée à la Pentecôte par l’évêque.

Ce sacrement est requis pour recevoir pour devenir parrain ou marraine d’un nouveau baptisé.

Le groupe de catéchèse des adultes propose une préparation d’un an à raison d’une rencontre hebdomadaire les lundis soirs hors vacances.

Pour entreprendre ce chemin, decouvrirlafoi@dominicains.com

Eucharistie

Adultes

Le groupe de catéchèse des adultes propose une préparation d’un an à raison d’une rencontre hebdomadaire les lundis soirs hors vacances.

Pour entreprendre ce chemin, decouvrirlafoi@dominicains.com

Communion sous les deux espèces

L’usage dans notre église en semaine ; est de communier au corps et au sang eucharistiés du Seigneur.  En s’avançant pour la communion les mains jointes, le prêtre dépose dans la bouche du fidèle le Corps du Christ préalablement trempé dans le calice. Si l’on ne souhaite pas communion sous les deux espèces, il suffit de s’avancer en présentant les mains pour y recevoir le Corps du Christ.

Sacrement de Réconciliation

« Tandis qu’il était encore loin, son père l’aperçut et fut pris de pitié; il courut se jeter à son cou et l’embrassa tendrement. Le fils alors lui dit: Père, j’ai péché contre le Ciel et envers toi, je ne mérite plus d’être appelé ton fils » (Luc 15, 20-21).

Des permanences de confession sont assurées régulièrement : vous les trouverez dans notre page horaire.

Comment se confesser…

Le fidèle (F) : Père, bénissez-moi… j’ai péché

Le prêtre (P) : Au nom du Père, du Fils, et du Saint-Esprit.

Le fidèle (F) : Amen.

F : Je confesse à Dieu tout-puissant, à la bienheureuse Marie toujours vierge, à saint …… et à tous les saints, et à vous mon Père, que j’ai beaucoup péché, en pensée, par paroles et par actions : c’est ma faute…
Je me suis confessé il y a…… (tant de semaines, mois…).
J’ai fait pénitence

[Confession des péchés, dans la lumière d’une conscience examinée en présence de Dieu]

Je m’accuse de tous ces péchés, ainsi que de tous ceux de ma vie passée ; j’en demande à Dieu le pardon, et à vous mon Père, pénitence et absolution.
C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, saint…… et tous les saints, et vous mon Père, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

P : Exhortation et proposition d’une pénitence [satisfaction]

F : [Acte de contrition ]

Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

P : [Absolution] Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde…

P : Allez en paix !

F : Je rends grâce à Dieu.

Onction des malades

Pour recevoir l’onction des malades, veuillez vous adresser à la paroisse de votre domicile ou l’aumônerie catholique de votre lieu d’hospitalisation.

Mariage

Pour préparer votre mariage, veuillez vous adresser à la paroisse de votre domicile. Un délai de 8 mois est en général nécessaire entre l’inscription et la date de votre mariage.

Ordination

Notre couvent assure pendant 2 années la formation philosophique de nos jeunes frères dominicains puis ils achèvent leur formation théologique à Toulouse en vue de leur accès aux ministères ordonnés.