Servir la parole féconde

par | 25 mai 2019 |

Frère Pavel Syssoev

Sermon pour la fête de Saint Dominique de printemps.

Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Pour faire des hommes plongés dans la mort ses enfants d’adoption, Dieu leur envoie son Verbe, son Fils, qui prenne chair, qui meurt et ressuscite pour nous introduire dans sa gloire.

Ce Verbe doit atteindre tout homme. Cette parole doit retentir sur la terre entière. Elle donne vie et elle donne gloire, elle guérit et elle relève. De cela nous sommes témoins. Cette parole nous est confiée, ce Fils nous est donné pour que nous l’apportions à tous. De toutes les nations faites des disciples, baptisés-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés.

Dieu se donne à chacun de nous et ce pour tous les autres. La grâce que je reçois m’est donnée pour tous les hommes. Chaque baptisé est un homme sauvé et un homme qui donne le salut.

Porter la parole. Donner le Verbe. Transmettre le don reçu, s’effacer dans cette transmission. Être sauvé en servant le salut des autres –  le charisme de S. Dominique nous ramène à ce cœur vivant de l’Evangile et de l’évangélisation.

Cette Parole est vivante, elle est féconde, elle donne vie. Le Fils que nous adorons avec le Père et l’Esprit Saint est une source inépuisable de vie. Si nous reconnaissons en Dominique notre père, c’est parce qu’il s’est livré sans réserve à l’ouvre de ce divin engendrement : faire de tous els hommes les fils et les filles du Royaume.

Célébrer S. Dominique, revient donc à célébrer cette miséricordieuse fécondité de Dieu. Dans le monde marqué par la mort et le vieillissement, dans le monde de déclin et de tiédeur, Dieu fait jaillir sa vie. Il appelle, il relève, il sauve. Il associe des hommes et des femmes à cette œuvre merveilleuse, il bâtit son Eglise, et le Christ, son Verbe fait chair, hier aujourd’hui et toujours, le même, notre Sauveur et notre Dieu, nous donne part à sa lumière.

Que Dieu soit béni pour son œuvre ! Qu’il soit béni pour sa fécondité manifestée en notre père Dominique ! Qu’il suscite aujourd’hui encore des jeunes qui se consacreront joyeusement à son œuvre, car en se donnant à la sainte prédication, ils trouveront paix et vie que rien, pas même la mort ne pourra leur ravir. Ils deviendront les pères des multitudes, car la fécondité de Dieu engendrera par leur parole des hommes et des femmes à la vie du Christ.

Fr. Pavel Syssoev, op.

Frère Pavel Syssoev

Frère Pavel Syssoev