Seigneur, donnez-nous des prêtres et des laïcs !

par | 21 janvier 2019

Frère David Perrin

Seigneur, donnez-nous des prêtres. Seigneur, donnez-nous de saints prêtres. Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints prêtres. Ainsi s’achèvent les louanges divines en réparation des blasphèmes. Cette prière est un cri, celui de l’Église en marche sur terre. L’Église a soif de prêtres, de saints prêtres qui fassent le pont entre les hommes et Dieu. Comme le rappelle, aujourd’hui, la lettre aux Hébreux, le prêtre est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu. Il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. Le prêtre rétablit, en effet, le peuple dans l’alliance avec Dieu. En son nom, il s’adresse à Dieu et lui rend un culte. Le prêtre porte les prières du peuple, intercède en sa faveur, offre pour lui des sacrifices de louange et de réparation.
Le prêtre est le médiateur des hommes auprès de Dieu. Mais il est aussi le médiateur de Dieu auprès des hommes. Il leur offre les dons venus du ciel. Dieu appelle les prêtres à dispenser la bonne parole qui illumine les âmes et leur fait connaître ses desseins les plus intimes. Il les appelle aussi à dispenser les sacrements qui donnent la grâce. Celle-ci assainit et guérit l’âme du péché mais aussi et surtout qui l’élève à la hauteur de Dieu et la divinise. Le prêtre est le médiateur de Dieu auprès des hommes. Il donne la grâce salvatrice de Dieu. Il donne, chaque jour, Dieu, en personne ! À chaque messe, par ses paroles, le Christ se rend présent, sous l’apparence du pain et du vin, sur l’autel et se donne en nourriture pour tous.
Combien le ministère du prêtre est grand ! Combien avons-nous besoin de prêtres fidèles à l’appel qu’ils ont reçu, obéissants à Dieu et à son Église, de saints prêtres justes et miséricordieux, capables de compréhension envers ceux qui commettent des fautes par ignorance ou par égarement, de nombreux et saints prêtres qui se savent remplis de faiblesse mais qui s’abandonnent à la grâce toute-puissante de Dieu pour aimer et servir de leur mieux le Seigneur et leurs prochains.
Mais combien avons-nous besoin aussi de laïcs, de saints laïcs, de nombreux et saints laïcs ! Car l’Église souffre cruellement aussi de leur absence. Nous parlons beaucoup des paroisses sans prêtres mais peu des paroisses sans laïcs, des assemblées clairsemées, désertées, des prêtres qui prêchent dans le vide. Trop de conférences sont données sans que personne ou presque ne vienne les écouter. Trop de confessions sont proposées sans que personne ne se présentent ! Trop de chrétiens viennent en consommateurs, critiques et exigeants, mais sont aux abonnés absents quand il s’agit de s’engager. Trop de troupeaux sont sans bergers, certes, mais trop de bergers sont sans troupeaux !
Seigneur, donnez-nous des laïcs qui soient de véritables fidèles de votre Église. Donnez-nous de saints laïcs, toujours désireux de vous connaître et de vous aimer, bienveillants, miséricordieux à l’égard de leurs prêtres et de leurs frères, toujours prêts à rendre joyeusement service, courageux et missionnaires dans leur famille, leur travail, leur cité, vous offrant chaque jour en sacrifice le fruit de leur labeur, leurs épreuves et leurs joies. Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints laïcs pour mettre le feu au monde.
Fr. David Perrin o.p.

Frère David Perrin

Frère David Perrin