Un don vivant

par | 31 août 2019

Frère Pavel Syssoev

Dieu est vivant, et ses dons sont vie. Ils ne sont pas des choses mortes à déplacer, à enterrer, à enfouir à notre guise. Ils sont comme des grains qui cherchent à germer, comme le levain qui transforme la pâte – ils sont vie, la vie même de Dieu, toute tendue pour devenir la nôtre.

Les talents dont Jésus nous parle aujourd’hui ne sont pas d’abord les réalités du passé, quelque chose d’égaré, poussiéreux, qu’il faudrait reprendre, comme on retrouve un vieux dossier égaré derrière les meubles – tiens, c’était donc là ! Mon baptême n’est pas un bibelot perdu dans le débarras, il n’est pas une petite clef égarée au fond d’un sac, il est une force vive et généreuse qui tend à s’épanouir. Aujourd’hui Dieu se donne à nous. Le christianisme, la foi, la grâce sont ancrés dans notre histoire, mais ce ne sont pas des vestiges du passé, des ruines romantiques, mais les signes de la présence active et opérante de Dieu.

Les accueillir, ces dons, toujours à neuf, en vivre, les recevoir comme le trésor le plus profond de notre âme, ce n’est pas les enfouir, mais devenir pour ces dons une terre féconde et généreuse qui leur fait porter du fruit.

Marie accueille le Fils Unique de Dieu, et par le don entier de soi apporte à Dieu des fils sans nombre. Tous les chrétiens sont engendrés par sa foi, par sa charité, par son espérance. Être fidèles aux dons reçus, tendre vers l’avenir, vivre tout tourné vers Dieu et sa Vie, n’est-ce pas le cœur même de l’espérance chrétienne ?

Dieu est vivant, ses dons sont vies, ils croissent et grandissent en nous, à chaque instant de notre existence est remplie de la vie Dieu jusqu’à l’épanouissement final – entre dans la joie de ton maître !

Frère Pavel Syssoev

Frère Pavel Syssoev